Alexandre Astier – Interview

✏️ Yannick VERNINI 2 décembre 2015
Alexandre Astier – Interview

©LollWillemsÉtoiles

[Morceaux choisis]

Comment vous est venue l’idée de l’Exoconférence et avec elle l’envie d’évoquer la vie extraterrestre ?

En fait, je ne sais pas trop comment les idées arrivent, ni comment elles mûrissent mais ça fait longtemps que je sais qu’il faudra que je parle d’astrophysique et de l’univers. Tout comme je savais qu’il fallait que je parle de Bach quand je l’ai fait. Après, il arrive une époque où il faut s’y mettre !

Du coup, vous êtes là où on ne vous attends pas.. ;Et avec réussite puisqu’après les “petites” salles, vous vous attaquez aux Zénith en doublant, parfois, les dates. Vous attendiez-vous à un tel succès ?

Je ne sais pas… Moi, je m’attends toujours à des échecs, je pars du principe que ça va mal se passer. J’étais donc assez surpris, effectivement, que tout marche à ce point­ là. Surtout quand les sujets ne sont pas très attendus. Ça fait du bien de voir que le public est enthousiaste.

Comment s’est passée l’écriture d’un tel projet ?

C’est difficile à dire car l’écriture en elle­ même m’a pris peu de temps. Ce n’est que de la mise en forme. En revanche, les recherches, les études, le travail avec les consultants, notamment les astronomes, les physiciens ou encore les observatoires, m’ont pris du temps parce qu’il a fallu que je rentre dans un monde pour lequel je n’avais pas spécialement d’aptitudes au départ. Et puis, évidemment, comme je ne suis pas scientifique et que je ne prépare pas une vraie conférence, il a fallu savoir ce que je voulais moi-­même dire de tout ça. Ça, c’est l’autre étape… Et au final, ça donne tout ça !

 

You may also like