Bénabar – Interview

✏️ Yannick VERNINI 5 décembre 2015
Bénabar – Interview

©Levillain Kovalsky

Étoiles

[Morceaux choisis]

Bénabar, qu’avez-vous fait durant les trois années qui se sont écoulées entre votre dernier album et le précédent ?

Il y a eu deux tournées. Il y en a d’abord eu une des Zénith qu’on a faite en 2012 puis une des théâtres en 2013. Les trois ans ont en fait été une année, les deux autres, j’étais sur la route. Du coup, la troisième c’était le travail sur l’album… Du coup, ça a été très laborieux !

Comment a finalement pris forme « Inspiré de faits réels ? »

Comme pour tous mes autres albums, en fait, dans une forme de simplicité retravaillée à l’extrême. J’essaie, au début, d’être très simple dans ce que je raconte, dans mes inspirations… D’être sincère. C’est la chose qui me préoccupe le plus dans ce que je chante. Et une fois que cela est posé, je retravaille à l’extrême pour que ce soit digne d’être entendu.

Vous êtes un perfectionniste qui met toujours beaucoup de sentiments dans ce que vous faites… Ressentez-vous le besoin de les exprimer à travers vos chansons ?

Je crois. Je m’en rends compte, c’est quelque chose que je n’ai jamais vraiment mesuré. Je m’aperçois aujourd’hui, avec « l’expérience », que la seule chose qui m’intéresse, c’est la poésie et surtout l’émotion, quelle qu’elle soit. C’est ce qui m’anime. Rétrospectivement, c’est facile à dire mais je crois que c’est ce que j’ai toujours cherché. Il faut qu’il y ait quelque chose qui se passe.

You may also like