Bon Jovi ancré dans ses racines

✏️ Yannick VERNINI 16 décembre 2016
Bon Jovi ancré dans ses racines

Le groupe américain est de retour avec son dernier album « This House is not for Sale ».

Et de quatorze ! Quatorzième opus pour Bon Jovi, trente-deux ans après le premier. Et là, dès les premiers accords, on est rassuré… Le rock indu de la bande à Jon Bon Jovi est bien au cœur de l’album « This House in not for Sale ». Premier titre également de ce concentré de rock US illustré par une cover en noir et blanc, signée par l’artiste Jerry Uelsmann, représentant une vieille maison en pierres historiques, fièrement ancrée dans ses anciennes racines… « Cette image racontait notre histoire… Maintenant, c’est la pochette de notre album », explique simplement le leader emblématique de la formation. Au programme, douze morceaux pour un disque réalisé par John Shakes et Jon Bon Jovi, qui ne s’est remis à écrire qu’en 2015 après un break de deux ans, enregistré dans sa grande majorité à Avatar – anciennement Power Station -, le même studio new-yorkais où le groupe avait bouclé son premier album en 1983. « Living with the Ghost », « Knockout », « Roller Coaster », la ballade rock « Labor of love, « New Year’s Day », « Come on up to our House »… Bon Jovi déroule ses compos, passant en revue tout ce qui a fait son succès. Certes sans vraiment surprendre. Mais ça fonctionne. Les fans s’y retrouvent et ceux qui vont enfin découvrir ces Américains, originaires du New Jersey, se laisseront happer sans se faire prier, les mélodies étant d’une efficacité redoutable. Et même si cela fait parfois grincer des dents certains indécrottables puristes, il faut bien reconnaître que Bon Jovi appartient bien au patrimoine du rock international. Avec plus de 130 millions d’albums écoulés aux quatre coins du globe, un catalogue de tubes à donner le vertige, près de 3.000 concerts donnés dans plus de cinquante pays à travers le monde devant plus de 35 millions de fans, Bon Jovi est bel et bien l’un des groupes de rock incontournables de ces trois dernières décennies… « This House is not for Sale » est d’ailleurs là pour le rappeler. Même si, entre-temps, les gaillards ont pris quelques rides !

« This House is not for Sale », 15,99 €

You may also like

Laisse un message