Dancefloor de rentrée – Les reines de l’électro mènent la danse

✏️ Yannick VERNINI 5 décembre 2015
Dancefloor de rentrée – Les reines de l’électro mènent la danse

©Frédéric Mercenier

Étoiles

Niveau météo, on ne va pas se la raconter, on était loin d’Ibiza ! Mais finalement, avec un mercure qui ne demandait qu’à grimper de plusieurs crans, la mayonnaise électro n’a pas mis longtemps à prendre. Le public arrivait au fur et à mesure… Aux platines, Anna Washington, moulée dans un mini­-short noir, Superstar aux pieds, se chargeait du warm­-up. Un tour de chauffe que la DJ a bâché sans broncher. Enchaînant les mix avec les playlists du moment. La « Cheerleader » d’OMI retrouvait une seconde jeunesse, les «Diamonds» de Ri­ hannna devenaient enfin intéressants et Calvin Harris confirmait qu’il faisait bien partie des tauliers du moment. Tout comme Eva Simons ou encore Feder qui, une fois pris en main par la brune intenable, faisait bon ménage avec une Lykke Li peu habituée des dancefloors. Y compris le « Grand Dancefloor de la rentrée » de Saint­Nicolas­de­ Port qui a fait vibrer, jusqu’au bout de la nuit, un espace Prignet en habits de lumières… Ecrans géants à leds, gogo danseuses, goodies… Rien ne manquait. Et comme prévu, Anna Washington a fait parler la poudre. Ou plutôt les watts et les décibels au milieu desquels Keen’V « aimerait toujours autant qu’elle l’aime, Valérie ». Mais une chose est sûre, la miss en pince pour sa musique ainsi que pour les tubes old­school régulièrement balancés au milieu de ses mix rageurs. Annonçant ainsi d’entrée la couleur. Le niveau allait être élevé.

Pas de quoi faire frémir Naomie K qui entrait à son tour dans l’arène électro portoise. Nike léopard pour bouger et casque orné de diams sur les oreilles, la tornade blonde déboulait avec un set boosté aux ultrabass qui ont atomisé Mark Ronson et fait revenir Kurt Cobain pour un « Never­ mind » plus rugissant que jamais. Quant à Major Lazer, il était mis à la sauce Lady Style. La virtuose du scratch passait en puissance et avec Anna Washington, de retour sur la scène, « dansait à la Carlton »… Soprano attendait toujours ses glaçons, l’ami Jeffrey était visiblement parti danser en Cosmopolitanie avec les Fugees ! A l’inverse de la reine Maeva Carter qui a bouclé furieusement ce Grand Dancefloor de la rentrée, édition 2015, glamour à souhait. Les mecs n’ont qu’à bien se tenir, les demoiselles déboulent et entendent bien dicter leur loi. Et c’est tant mieux !

 

 

 

You may also like