Doc Gynéco – La première du Doc

✏️ Yannick VERNINI 9 mai 2016

©Cédric JacquotÉtoiles

Cette première consultation était attendue depuis longtemps par les fans du docteur… Qui n’ont « pas eu peur » de venir le voir ce vendredi soir, à L’Autre Canal, pour un concert événement à guichets fermés. Doc Gynéco était enfin dans la place… Et dans le public pour rendre un premier hommage à sa « Salo… à lui » qui l’obsède depuis plus de vingt ans. Deux décennies que ses textes qui ne laissent personne de marbre font le buzz.

« Zouk love » chaud brûlant

À l’époque, pas besoin des réseaux sociaux et du web, Doc Gynéco faisait parler de lui et dégageait déjà ce magnétisme qui a fait monter quelques chanceuses sur scène pour un « zouk love » chaud brûlant… Le rappeur gardait néanmoins son bonnet vissé sur la tête, ses lunettes de soleil « aviateur » sur le nez et son pull rose. Il en faut plus pour le mettre en ébullition ! « Vanessa » y est arrivée, elle qui passait de temps à autre dans « Sa Rue » afin de lui faire atteindre le « Nirvana », lui qui est « Né ici »…

Les « sales gosses étaient dans la place » et investissaient la « clinique » du Doc, là où il y a « du groove »… Les samples fusaient et actionnaient la machine à remonter le temps. Les années 90 déboulaient, le boss reprenait sa consultation, toujours « aussi seul » et peu « impressionné par le rap hardcore ». Il passait en revue une partie du film d’une vie dans laquelle « Disney ne vient pas dans les cités-dortoirs ». Le temps venait alors pour le rappeur d’aller faire quelques « passements de jambes », une nouvelle fois au milieu d’une assistance reprenant « Ooh Ahh Cantona »… On se serait cru à Old Trafford, l’antre de Manchester United… Pour une première, le Doc a ainsi fait de L’Autre Canal son cabinet… Les patients étaient en pleine forme à la sortie du set ! Bruno Beausir a compris ses erreurs, Doc Gynéco les a soignés.

 

 

You may also like