Grand Blanc – Interview

✏️ Yannick VERNINI 2 décembre 2015
Grand Blanc – Interview

©Adrien LandreÉtoiles

[Morceaux choisis]

Comment est né Grand Blanc ? Et quel est son univers musical ?

Le groupe a vu le jour assez naturellement, en fait. A l’époque, on faisait de la musique à trois, avec Ben, qui est à la guitare et qui écrit les textes actuelle­ment, et Luc au synthé. On s’est rencontré quand on était plus jeunes. Quand on a commencé à jouer ensemble, c’était plutôt folk puis on a eu l’occasion de se produire aux Trinitaires, à Metz, avec ce groupe qui s’appelait alors Bonaparte. Et peu à peu, on a basculé vers une musique plus élec­ tronique… On s’est acheté des synthés et c’est devenu Grand Blanc. Là, une fois arrivés à Paris, on a rencontré le quatrième membre du groupe, Vincent, qui joue de la basse.

Vous êtes de Metz, pourquoi êtes­-vous montés à Paris ?

Tout simplement pour faire nos études, ce n’était pas spécialement pour faire de la musique même si c’est là­bas que l’on a composé nos premières maquettes.

Quel est votre premier souvenir de concert ?

C’était également aux Trinitaires qui nous ont bien soutenus à nos débuts. C’était un peu n’importe quoi ! J’avais un vieux synthé, Luc avait sa vieille batterie alors qu’il joue de la boîte à rythme maintenant, on avait un Mac de bureau énorme… C’était assez drôle !

 

You may also like