Joeystarr – Le Jaguarr a rugi

✏️ Yannick VERNINI 2 décembre 2015
Joeystarr – Le Jaguarr a rugi

©Mathieu CugnotÉtoiles

La nouvelle s’est vite répandue. Les quadras préférant désormais les endroits calmes et feutrés aux discothèques ont dû revoir leurs classiques et avec eux les « Us et coutumes » de ces boîtes de nuit qu’ils fréquentaient il y a une bonne décennie. Mais pour voir une – si ce n’est la figure emblématique du rap français, l’effort en valait bien la chandelle et l’attente jusqu’au bout de la nuit a été vite digérée lorsqu’à 2h45, dans la nuit de samedi à dimanche, JoeyStarr déboulait sur la scène de L’Envers Club. Aux platines, DJ James, son vieux complice qui sévissait déjà à ses côté à la grande époque de NTM.

Et il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour que le Jaguarr rugisse furieusement. Cette marque de fabrique ayant contribué à forger ce personnage incontournable de la scène et de l’histoire du hip-hop français. A 47 balais, JoeyStarr a fait parler la poudre et sa puissance qui s’est abattue sur le millier de personnes présentes dans le caveau de la discothèque. S’économiser, le bonhomme ne sait pas faire… Et c’est tant mieux ! Son set hurlant a tout emporté.

Pour cette première édition de la soirée « Call your Mama » de l’année, Da Yan, le DJ résident de L’Envers Club et maître d’œuvre de l’événement, a cravaché dur mais a mis dans le mille. Et pour cause. Si joeyStarr se produit un peu partout dans l’Hexagone, il choisit les endroits où il souhaite se produire. Et la discothèque nancéienne, avec ses têtes d’affiche prestigieuses « épinglées » à son tableau de chasse, a visiblement fait la différence… JoeyStarr lui a mis la fièvre !

You may also like