Julien m’a dit – Portrait

✏️ Yannick VERNINI 19 janvier 2016
Julien m’a dit – Portrait

Étoiles

Il a le sourire en permanence accroché au visage. Et lorsqu’il est sur scène… Ça ne s’arrange pas ! Le plaisir est au rendez-vous. Pour lui, comme pour ce public qui le suit. Notamment pour la dernière Pep’en fête, lors du Nancy Jazz Pulsations 2015, lorsque Julien m’a Dit a investi le Magic Mirrors. Le bonhomme met au service de ses textes sa gouaille qu’il ne réserve pas qu’à ses seuls potes et chacun de ses concerts se veut festif. Il jongle avec les mots qui swinguent sur ses partitions.

Au printemps 2014, l’artiste se lançait dans l’aventure du financement participatif. Et récoltait, au passage, 110 % de la somme nécessaire à la réalisation de son premier album. Un opus qui est désormais devenu une réalité. Avec ses accents métissés, « Parenthèses » résume bien les influences dont se nourrit cet amoureux des textes ciselés. De « la pop, des pulses afro, des guitares saturées mêlées au nylon de sa classique, des flows rapés sur fond d’envolées lyriques ou encore des ballades rock » cohabitent sans problème et proposent un voyage musical intemporel. Une virée que chacun peut s’approprier et calquer sur son quotidien. Un quotidien de Julien m’a Dit haut en couleur dans lequel on retrouve, d’ailleurs, l’intenable Mc Mémé dans un hommage dont il a le secret.

Samedi, c’est à l’Espace Jean-Jaurès de Tomblaine que Julien m’a Dit fêtera donc la sortie de son premier album. Et pour l’occasion, il a décidé de partager ce moment avec ses potes. Avec Good Luc, d’une part, et ceux du Grôs Tour, d’autre part. Le collectif de onze chanteurs lorrains regroupés autour des Garçons Trottoirs et dans lequel, on retrouve, entre autres, Roberdam, Alex Toucourt ou encore David Vincent.

You may also like