Kev Adams – Revoilà Kev Adams

✏️ Yannick VERNINI 1 décembre 2015
Kev Adams – Revoilà Kev Adams

© Alexandre Marchi

Étoiles

Le compte à rebours est lancé… Dans les tra­vées du Zénith, ça trépigne, ça sursaute, on s’impatiente. L’attente est grande. Plus que quelques secondes… Et le chéri de ces demoiselles arrive enfin ! Après Toul en février dernier, et un nou­veau Zénith le 7 juin pro­chain, celui qui a fait les belles heures de «Soda» et de « Profs » en a remis une cou­che, hier soir, avec son der­ nier spectacle « Voilà Voi­là ». Où comment Kev Adams, barbe naissante et pompes personnalisées aux pieds, voit notre société, ses travers, ses délires ou enco­re ses aberrations avec cette légèreté qui fait du bien.

« Les gens voient toujours l’ado de 17 ans… J’en ai 23. Je pourrai être serveur… Vendeur en boutique de fringues… » Mais c’est définitivement en éternel ado que ses fans l’adorent, même si « la vie passe vite. On est gamin, jeune homme, monsieur, papa, papy… »

Malgré tout, hier soir, Kev Adams avait « plein de choses à raconter ». Sa virée sur la Canebière « où il a croisé un vieux porc de Marseille ». Ou encore son passage sur les routes de campagne jalonnées de panneaux triangulaires avec des cerfs. Est­ ce que dans la forêt, il y a aussi des panneaux avec des humains ? » Sans oublier son voyage à New York où « quand tu ouvres la fenêtre, tu entends des bruits américains, à Nancy… » L’humoriste dégainait alors sa plus belle imitation du cri du corbeau! «J’ai envie de faire pipi… » Dans les gradins, la situation ne s’arrangeait pas ! A chaque réplique, les rires fusaient… Les gloussements aussi. Notamment lorsque Kev Adams, à la manière de Franck Dubosc à qui il a donné la réplique dans « Fiston », se moquait gentiment des prénoms « atypiques »… A commencer par le sien ! « Vas­-y, lève le bras!» Deux lycéennes ayant pris place dans les premiers rangs ont failli décrocher le jackpot… Mais ce fut, finalement, Prune, Wendy, Roumiana, Xibeny et Eponine !

Mais qu’importe, leur idole était là… C’était bien là l’essentiel !

 

 

You may also like