Laëtitia Milot – Interview

✏️ Yannick VERNINI 28 août 2016
Laëtitia Milot – Interview

©Frédéric Bélot

Étoiles

Laëtitia Milot est à l’affiche de la série de la rentrée, sur TF1, « La Vengeance aux Yeux Clairs ».

Le 8 septembre sera diffusé le premier des huit épisodes de « La Vengeance aux Yeux Clairs ». Série dans laquelle vous tenez le premier le rôle, entourée d’une belle distribution. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce thriller glamour et familial se déroulant dans la Sud ?

Sur La Côte d’Azur, oui, une région que je ne connaissais pas très bien… J’en suis un peu tombée amoureuse… Pour la série, j’ai lu les deux premiers épisodes en juin 2015 et je n’avais qu’une seule envie, connaître la suite ! On me donnait les suivants au fur et à mesure, « non def » comme on dit, et je suis vraiment tombée sous le charme d’Olivia. C’était un gros challenge puisque c’est un genre de personnage que je n’ai jamais interprété. Je me suis dit que cela pouvait être intéressant de découvrir des nouvelles choses en moi, de chercher, de puiser des émotions et des sentiments que je ne connais pas forcément… J’ai dit oui de suite !

On a le sentiment que vous êtes vous-même devenue téléspectatrice de la série…

Oui ! J’étais dans le scénario, à fond ! J’adore les séries et ce genre d’histoire !

Retrouve-t-on des points communs entre votre personnage et vous ?

Pas beaucoup… En fait, Olivia, c’est une fonceuse, une fille qui n’a peur de rien, elle rentre dedans et elle est manipulatrice. Ce que je ne suis pas du tout ! Je fonce mais je n’aime pas la manipulation. Sinon, comme moi, elle n’aime pas l’injustice. Mais elle, elle veut rendre justice elle-même.

Ressentez-vous une pression particulière avant la diffusion ?

Je n’aime pas trop me dire ça, me dire j’ai la pression, me demander quelle sera l’audience. Sinon, je n’aurais pas pu tourner dans un état sain. Je ne pense pas à tout ça. Je fais le métier que j’aime, je joue, là, un personnage qui m’intéressait, que j’avais envie de découvrir, que je n’avais jamais interprété. Mais sincèrement, je ne suis pas une actrice qui se demande « qu’est-ce ça va donner » ? La seule peur que j’ai eue c’est de ne pas être à la hauteur du personnage… Et ça, croyez-moi, c’est déjà une grosse pression !

Après « Le Secret d’Elise », Il y a une véritable du public pour ce genre de série…

Pour le public et mon public qui me suit, tout ce que je peux lui dire c’est que j’espère qu’il va prendre autant de plaisir à regarder que j’en ai eu à jouer Olivia !

Du coup, vous êtes longtemps restée absente de « Plus Belle la Vie » ! Vous êtes sur tous les fronts…

Ça fait beaucoup de boulot, c’est vrai. Je suis de retour depuis le mois de mai dans Plus Belle la Vie… Déjà parce que j’aime mon personnage et les collègues qui sont là-bas mais aussi pour le public. Il y a une forte demande, on me pose beaucoup de questions sur l’avenir de Mélanie…

Vous avez connu et surmonté des épreuves… On ressent chez vous une énergie incroyable. Est-ce elle qui vous a permis de continuer à avancer ?

Oui, sans aucun doute. La positive attitude est essentielle. Il faut être et voir le positif, arrêter de se prendre la tête pour des futilités et des choses qui ne servent à rien. Il faut avancer et sourire à la vie. En profiter… On n’a qu’une vie… On a tous nos soucis, nos joies, nos peines. Avec mon mari, on essaie d’avoir un bébé… Depuis deux ans, je suis très positive. J’essaie d’éliminer le négatif. Je suis sûre que ça joue. Il faut vraiment sourire à la vie !

Vous dites « on n’a qu’une vie »… N’avez-vous pas l’impression d’en avoir déjà vécu plusieurs ?

Si, aussi… Peut-être… C’est une question que l’on ne m’a jamais posée… Et je ne me la suis jamais posée non plus ! Effectivement, dans nos vies, il y a différentes phases. Pour moi, il y a les Laëtitia qui ont évolué à l’école, puis dans la danse, sur France 3, dans Danse avec les Stars… Il y a, en effet, une évolution de la Laëtitia que je vois… Les épreuves de la vie nous font avancer et nous font devenir ce que l’on est aujourd’hui.

You may also like