L’incroyable show de Matt Pokora

✏️ Yannick VERNINI 14 mai 2017
L’incroyable show de Matt Pokora

Nombreux étaient ceux à se demander ce que Matt Pokora pourrait bien faire des reprises de Claude François, au milieu de son répertoire, une fois sur scène. La réponse ne s’est pas fait attendre. L’artiste, qui avait « une revanche à prendre » à Nancy, a d’entrée remit l’église au milieu du village… Et l’idole des fans massés dans un Zénith bondé sous les projecteurs… Le showman qu’il est n’a pas fait dans la demi-mesure. Des arrangements puissants, une scénographie hallucinante poussée par une débauche technologique, une mise en lumière à donner des vertiges et un écran géant à effet miroir sur certains morceaux, huit danseuses et des musiciens ayant rodé le show durant la semaine de résidence nancéienne ont fait parler la poudre. Généreux et pressé de lancer sa tournée, Matt Pokora envoyait une pluie « Magnolias » à une assistance ne tenant plus en place… « On est là » rassurait les fans de la première heure… C’était pourtant « La même chanson »… Mais rien n’y a fait, une fois dans les tours, le public en voulait toujours plus. « Belles Belles Belles », même « A 17 ans », mettait sur orbite le show… Matt Pokora reprenait de volée Kool and the Gang, Earth Wind and Fire et les Jackson Five… Tandis que « Belinda » faisait grimper la température d’un thermomètre prêt à exploser ! Durant près de deux heures d’un incroyable concert. Matt Pokora a pris sa revanche en frappant fort… Très fort !

« On n’a reçu que des belles ondes »

Quelques minutes après son concert, Matt Pokora nous a livré ses impressions. « On n’a reçu que des belles ondes. On a vu les gens sourire, que toutes les générations sont venues et ont participé. On les a diverties pendant près de deux heures… J’ai l’impression qu’on a réussi à les mettre dans cette bulle et leur faire oublier leurs soucis le temps d’un concert. C’est une période où l’on a besoin de partager des choses ensemble sans se prendre au sérieux. » Une crainte avant de monter sur scène ? « Ce n’est pas le tant le show en lui-même qui me faisait peur, je savais qu’il était carré, les filages étaient bons… Tu ne sais jamais quelle va être la réaction du public… Ni quel public allait être là. C’était plus ça mon angoisse, j’ai été vite rassuré ! » On a constaté également que la base fan de l’artiste s’est élargie… « Oui, c’est vrai. Déjà, il y a un répertoire qui s’y prête, qui touche toutes les générations. Les plus jeunes l’ont découvert à travers cet album… Et j’essaie de mélanger tout cela avec mon répertoire… Avec des musiciens qui dansent, le tout dans une ambiance très funky, sans prise de tête ! »

📷 : Alexandre Marchi

You may also like

Laisse un message