Louise Attaque – Louise attaque l’autre canal

✏️ Yannick VERNINI 19 mars 2016

©Alexandre MarchiÉtoiles

Pour son unique date en Lorraine, le groupe s’est arrêté à Nancy

C’était le concert événement de ce début d’année 2016. Pliée depuis l’automne dernier, la date s’est jouée à guichets fermés pour un retour que les fans attendaient depuis des années. Des années durant lesquelles Louise Attaque a fait languir un public insatiable. Et c’est tel un boulet de canon que le groupe a signé sa renaissance avec, d’une part, un album, d’autre part, avec une tournée lancée dans les clubs. Et qui est passée par L’Autre Canal, ce vendredi soir, pour l’unique date en Lorraine.

Trio diabolique

Visiblement impatients, excités comme aux premiers jours à l’idée de rejouer ensemble, Arnaud Samuel, et son violon fou, Robin Feix et Gaëtan Roussel ont, d’entrée, envoyé du lourd. « Ton Invitation » annonçait la couleur. Confirmant qu’« Avec le Temps », le trio diabolique est resté le même. Pas la moindre « Anomalie » à « L’Intérieur » n’est venue perturber cette frissonnante « Insouciance » qui fuit et qui n’a effectivement pas de prix. Comme « Léa », du reste, pas méchante, légère comme « La Plume » et jamais d’accord. Elle qui « Dis Rien » et se demande sans cesse « Qu’est-ce qui nous tente » ? Quoi qu’il en soit, Gaëtan Roussel, affûté comme sur les premiers live, a fait « Comme on a dit », sans se soucier de « Savoir » qui est la plus belle des deux !

Véritable condensé survitaminé de tout ce qui a fait de Louise Attaque un des patrons du rock français, le concert ne laissait pas respirer une assistance n’en perdant pas une miette et attaquait le final en apnée en enchaînant « Amour », « Les Nuits Parisiennes » et « J’t’Emmène au vent » avant un rappel lancé comme « Si c’était Hier » ! Hier, c’était en mars 1998, pour leur premier Zénith, devant six mille personnes, à Nancy. Des petits nouveaux débarquaient dans leur camionnette et allaient changer la donne. Et marquer de leur empreinte la scène rock française.

You may also like