Messmer – Maître du temps

✏️ Yannick VERNINI 3 février 2016

©Fred MercenierÉtoiles

Il n’en est pas à sa première apparition en terre nancéienne. Il s’était d’abord attaqué à l’Espace Chaudeau de Ludres qu’il avait bluffé. Laissant les plus sceptiques dans un état plus que songeur… Depuis, ses apparitions sur les plateaux de télévision ont non seulement fait grandir sa notoriété mais aussi continué à faire fléchir les plus sceptiques. Messmer le showman est peu à peu devenu incontournable. Et remplit les salles partout. A commencer par le Zénith où, comme l’an passé, il a fait sensation ce mardi soir.

A chacun de ses passages, les spectateurs souhaitant vivre l’expérience proposée par le fascinateur québécois sont toujours plus nombreux. Le simple fait de voir leurs voisins réceptifs finit de les convaincre.

Et là, ça n’a pas loupé. Une fois le premier test de « réceptivité » passé, quelques-uns restaient debout, les mains collées, au-dessus de la tête, même une fois le réveil ordonné. Un état leur donnant le droit de passer à l’étape de suivante. Sur scène, cette fois, où Messmer les endormait les uns après les autres… Certains, dormant debout, ne l’ayant pas attendu, d’ailleurs. Le show était lancé… Ainsi que le voyage dans le temps reposant – quinze minutes d’hypnose équivalant à trois heures de sommeil profond – avec un retour à l’état fœtal avant de vivre une téléportation ramenant un public à l’ère de l’homme de Cro-Magnon. Les tribus se reformaient – avec Romain et Léo notamment – et les péripéties allant avec… Les situations les plus cocasses s’enchaînaient dans un show intemporel traversant les époques, parfois aux commandes d’un F-16 tout droit sorti de Top Gun.

Jamais humiliant, toujours divertissant, Messmer, en maître du temps, continue à dérouter et impressionner… Et à convaincre davantage de récalcitrants, tous voulant vivre cette expérience unique qui les intrigue. Le public s’est régalé. Une fois encore. Prochain voyage prévu le 20 avril 2017.

You may also like