NJP – Furieusement Led Zeppelin

✏️ Yannick VERNINI 5 décembre 2015
NJP – Furieusement Led Zeppelin

©Alexandre Marchi
Étoiles

Eddie Kramer ne s’y était pas trompé lorsqu’il a produit leur album… Lui, le producteur ayant collaboré avec Led Zep­pelin. Jimmy Page et Robert Plant ont trouvé leurs héritiè­res ! Parachutées, hier soir, au Hublot, les quatre New-­Yor­kaises de Lez Zeppelin ont passé en revue ce répertoire légendaire du rock. Et ce, sans broncher ! En chef de meute, jean bootcut sur les hanches et chemisier vaporeux sur le dos, la crinière blonde au vent, Sa­rah Mc Lellan n’a pas traîné en chemin en enchaînant ces morceaux inusables… À com­mencer par « Immigrant Song » suivi de « Black Dog », « The Ocean », « Misty Moun­ tain Hop » ou encore, en acoustique, de « That’s the Way »… Avant de rentrer dans le dur avec « Achilles Last Stand », « Nobody’s Fault but Mine » et un final hallucinant enchaînant « Kashmir », «Heartbreaker» et, évidem­ment, «Whola Lotta Love». Confirmant ainsi que les qua­tre nanas de Lez Zeppelin étaient bien une des belles cu­riosités de ce cru 2015 du NJP.

You may also like