Olivia Ruiz – Interview

✏️ Yannick VERNINI 29 novembre 2015
Olivia Ruiz – Interview

©Jean-Baptiste Mondino

Étoiles

[Morceaux choisis]

Après « J’aime pas l’amour », « La Femme chocolat » et « Miss Météores », Olivia Ruiz est de retour avec « Le Calme et la tempête». Son dernier opus, qu’elle a entièrement écrit et composé, est sorti en décembre dernier. En tournée depuis janvier, l’artiste racon­te les voyages et les rencontres artistiques qui l’ont nourrie.

Vous avez écrit en totalité votre dernier album. Est­-ce une évolu­tion logique ?

Non, c’est vraiment contex­tuel. Le fait d’avoir été absente de la France et d’avoir passé beaucoup de temps à l’étran­ger a fait que j’ai avancé toute seule. Et sans même m’en ren­dre compte, finalement, j’étais en train de faire ce disque. C’est au moment où je rentre en France, que je vide mon ordinateur, que je me dis «Mince, ça y est! C’est fait!» Il est venu naturellement.

Son titre, « Le Calme et la tem­pête » illustre­ t-­il la période où vous avez été absente de la Fran­ce?

Pas vraiment mais c’est vrai que la chanson « Le Calme et la tempête» raconte le mo­ment où je me mets à écrire ce disque. C’est à ­dire bien avant mes voyages. Le mo­ment où je jongle avec mes questions existentielles, à l’entrée dans la trentaine, qui me tombent dessus et qui me rendent assez créative finale­ment à ce moment ­là. C’est avant tout pour cela que je pense que ce morceau repré­sente bien la totalité du disque puisque les personnages qui y sont présents, comme moi à la période où je l’écris et le com­pose en grande partie, en sont, après le désespoir, à ce mo­ment de rebond extraordinai­re. Ce que l’on appelle l’éner­gie du désespoir.

Dans « Volver », vous évoquez les moments difficiles de la vie. Est­-ce que cela vous a aidé à les traverser ?

Quand on écrit un morceau comme « Volver » et que l’on s’invente une forme de spiri­tualité pour tenir debout, de le formuler à l’écrit, c’est effecti­vement quelque chose qui peut aider. Cette chanson m’a peut-­être permis de poser les choses.

 

You may also like