Podium Europe 1 – La scène aux étoiles

✏️ Yannick VERNINI 5 décembre 2015
Podium Europe 1 – La scène aux étoiles

©Alexandre MarchiÉtoiles

 

Ils étaient quatre à se partager l’affiche du Zénith hier soir. Dans cette galaxie, Louane a confirmé tout l’engouement qui l’entoure. L’annonce de la date officialisée, la chasse à l’invitation s’est ouver­te dans la foulée. Ce précieux sésame tant convoité permettant d’assister au Podium Europe1 qui fête, cette année, ses 60 ans. Et pour souffler les bougies, quatre artistes aux univers différents pour un plateau alléchant servi, pour débuter, par une Julie Zenatti en grande forme. Avec un album qui sortira dans les prochains jours, l’inoubliable Fleur de Lys effectue un retour attendu. Et bien accueilli, hier soir, lors d’une série de six morceaux mêlant nouveautés, anciens succès avec « Tango Princesse » et reprise avec le titre de Sia, « Chandelier », interprété en piano-­voix.

Une tournée pour Louane

Thierry Lecamp confiait ensuite la boutique au « local » de la soirée. CharlElie Couture, veste militaire sur le dos, lunettes de soleil sur le nez, déroulait avant d’atterrir avec son « Avion sans aile ». Le public, jusque-­là plutôt sage, trépignait… Et dévalait dans la fosse. Louane prenait possession des lieux avec son dernier tube « Jour 1 », repris en chœur par une assistance sous le charme. Et ce, même lorsque la jeune interprète de la « Famille Bélier » quittait son répertoire pour reprendre « Radioactive », d’Imagine Dragons, et conclure sur « Avenir », son morceau qui tourne actuellement en boucle. L’instant de grâce prenait fin avec l’annonce d’une tournée à venir avant que les Fréro Delavega n’apportent leur pierre à l’édifice. Avec grâce également puisque c’est sur «Il y a», de Vanessa Paradis, que le duo ouvrait un set réjouissant et rythmé au son de ses succès entêtant et envoûtant pour une assistance subjuguée par « Le Chant des Sirènes », et ce, « Même si c’est très loin ». La fin, elle, ne l’était pas, les Fréro Delavega tiraient le bouquet final avec « Sweet Darling » et une reprise de «Pimp», de 50 Cent, envoyée depuis le milieu du public.

Hier soir, si les étoiles ont défilé sur la scène du Zénith de Nancy, on les a largement aperçues dans les yeux des jeunes fans présents !

 

You may also like