SOPRANO – CHRONIQUE

✏️ Yannick VERNINI 27 février 2018
SOPRANO – CHRONIQUE

Soprano atteint « l’Everest »

Avec son dernier album, et sa tournée titanesque, le rappeur a aligné les records. Une édition collector est éditée avec le DVD du live capté au stade Vélodrome de Marseille.

Le rappeur, qui a amorcé un virage pop sans pour autant renier son ADN, a enchaîné les succès et mis en route une incroyable machine de guerre avec l’album « Cosmopolitanie ». Une tournée suivait et dans la foulée, son opus « L’Everest » déboulait avec ses tubes « En Feu », « Mon Everest », « Le Diable ne s’habille plus en Prada », « Roule », « Coeurdonnier », « Mon précieux »… Et une liste de featuring allant avec. Celui que l’on surnomme « Sopra Pharrell » n’a toujours pas pris une ride. Ses albums cartonnent et évitent les clichés que l’on retrouve parfois dans le rap. Le Marseillais va même plus loin puisque ses deux derniers albums sont nettement plus musicaux, la pop étant parvenue à se faire une jolie place sous le soleil ! Des mélodies habillant des textes souvent engagés mais sans pour autant être rageurs… Des mots choisis pour livrer une vision d’une société ne tournant pas toujours très rond.

Cet univers, Soprano l’a mis en scène dans une tournée de tous les records. Il a rempli les Zénith de tout l’Hexagone avec, en point d’orgue, les dates à l’Accord Arena, bien sûr, mais aussi et surtout son incroyable live livré chez lui, sur ses terres, dans l’antre du stade Vélodrome. Et une fois n’est pas coutume, l’événement a été capté, immortalisant le concert sur DVD que l’on retrouve, notamment, dans une édition collector comprenant le CD de 18 titres de l’opus

« L’Everest » et le live de près de 2 heures 30, agrémenté d’un making of. Et le résultat est à la hauteur de l’événement où les invités comme Marina Kaye ou encore son pote Jul avaient fait le déplacement… Zidane envoyant, quant à lui, un message sur écran géant via FaceTime.

Même campé dans son canapé, l’émotion ressentie lors de ces concerts est présente. Lorsque Soprano reprend « Kalash & Roses », dénonçant les règlements de compte coûtant la vie à de jeunes Marseillais, le frisson passe… Un frisson toujours présent quand il évoque les Psy 4 de la Rime et son « frère » Sya Styles, emporté par un cancer en 2015.

Et lorsqu’il se glisse dans la peau d’un Will Smith, accompagné, pour l’occasion, de son oncle Phil, implorant Jeffrey de lui remettre des glaçons, là aussi, il fait mouche… Tout comme le moment où il reprend le touchant « Roule » ou lorsqu’il envoie un medley des trois morceaux dédiés à ses trois enfants.

Sopra le généreux, prônant la tolérance sans jamais rien revendiquer frappe, une fois de plus, fort. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il figure parmi les meilleures ventes l’année passée. « L’Everest », c’est plus 500.000 albums écoulés à travers le monde… En attendant « Phoenix » qui devrait débarquer dans les bacs en novembre prochain.

« L’Everest », édition collector CD + DVD, 14,99€

You may also like

Laisse un message