Synapson – Le phénomène Synapson

✏️ Yannick VERNINI 23 mai 2016
Synapson – Le phénomène Synapson

Étoiles

Sur leurs playlist perso, l’électro est remisée… De Stevie Wonder à Christina Aguilera, Alexandre et Paul ratissent large. Curieux, mélomanes dans l’âme, rien ne leur échappe. Dans leur sillage, Sirius Trema, le guitariste surdoué qui les suit, ainsi qu’Anna Kova – la voix hypnotique de leur tube « All in You » – ou encore Tessa B. qui prend le relais sur certaines dates, suivent cette spirale infernale qui a propulsé Synapson vers les sommets. Virgin Radio a même été rebaptisé, un temps, « Radio Synapson » ! Depuis, le duo n’a pas chômé. Son album « Convergence » fait des miracles et sa réédition prochaine suivra la même trajectoire !

Lors de son passage à L’Autre Canal, le 12 mai à Nancy, Synapson a tout simplement confirmé son statut en jouant à guichets fermés, devant plus de 1200 personnes. En patrons, Alex et Paul, teddys cintrés sur le dos, ont transformé la salle nancéienne en fournaise, habillée de lumières taillées sur mesure. Sur scène, les nouveaux boss de l’électro ne laissent rien au hasard. On est loin d’un DJ Set, on a bel et bien affaire à un concert, au sens littéral du terme, avec des morceaux calibré composés, construit, ciselés et réarrangés pour le live. Un live lumineux, où les samples sont laissés aux vestiaires. Les titres s’enchaînent, la mécanique est parfaitement huilée, on se laisse happer sans se faire prier… En fait, difficile d’y résister ! Qu’on le veuille ou non.

A Nancy, les mélodies made in Synapson ont tapé fort… Très fort, mais sans passer en force à grand renfort de basses à faire vibrer plus d’un estomac. En revanche, la subtilité était bien là. La recherche de la perfection également… Le tout, sans se prendre la tête. Tessa B., moulée dans son minishort en jean, et Sirius ont suivi le mouvement sans se faire prier… Une semaine plus tard, dans l’enceinte surchauffée de La Laiterie, à Strasbourg, c’est l’enivrante Anna Kova qui s’y est collée avec le même succès… Le jour-même, dans les playlist déboulait la dernière pépite des deux potes, « Blade Down », avec Tessa B. en featuring… Confirmant bien ce que l’on savait déjà : Synapson n’a pas fini son œuvre… Loin de là ! Le duo est capable de se renouveler, d’évoluer et tout ça sans dérouter ses fans de la première heure. La déferlante Synapson s’est muée en phénomène… Les Etats-Unis leur tendent les bras et les grandes salles européennes les attendent !

You may also like