Vanessa Paradis – Sensuelle Vanessa

✏️ Yannick VERNINI 1 décembre 2015
Vanessa Paradis – Sensuelle Vanessa

© Mathieu Cugnot

Étoiles

Lorsque la date a été annoncée au printemps dernier, très vite le concert de Vanessa Paradis est devenu un petit événement en soi. Et pour cause. Plus habituée aux Zénith, la chanteuse a pris son public à contre­pied en bookant L’Autre Canal.

Avec le très attendu Benjamin Biolay au piano, dans la pénombre, Vanessa Paradis, débordante de sensualité, a livré un set efficace, enchaînant les titres de son répertoire dans une ambiance plutôt intimiste où la proximité avec l’assistance a fait merveille dès le début avec « Tu pars comme tu reviens» qui laissait place à l’ensorcelant «Mi Amor», signé Adrien Gallo, le leader des BB Brunes, dans un éclairage rouge feutré. « Il y a », « Les Espaces et les sentiments » et « Pourtant » suivaient, le concert atteignait sa vitesse de croisière… Les plus grands succès de Vanessa Paradis pleuvaient.

« La Seine », le mariage d’une étoile et d’un lion « Marilyn et John », « Commando » et « L’Incendie » faisaient monter d’un cran la température avant que « Joe le Taxi », prenant des couleurs glamour, ne lance le « Tandem » de Serge Gainsbourg suivi plus tard par une « Divine Idylle » à fleur de peau.

Mais dans ce cocktail réjouissant se trouvaient également les dernières pépites signées Benjamin Biolay. L’artiste, à la fois discret et omniprésent, a apporté ce petit supplément d’âme, notamment lorsqu’il a dégainé son trombone pour conclure« Sunday Mondays ». Loin de la folie furieuse des Shaka Ponk, le concert de Vanessa Paradis a tenu ses promesses, flirtant parfois avec le show case de haut vol.

 

You may also like