Véronique Sanson – Interview

✏️ Yannick VERNINI 5 décembre 2015
Véronique Sanson – Interview

©Cyril MoreauÉtoiles

[Morceaux choisis]

Vous revenez dans les Zénith après une première partie de tournée. Comment s’est-elle passée ?

Ça s’est super bien passé. J’étais vraiment heureuse qu’il y ait cette réponse tellement positive du public. Il y avait un vrai bonheur partagé. J’ai ressenti ça très fortement… C’est tellement gratifiant pour moi, c’était merveilleux !

Vous attendiez-vous à un tel engouement ?

J’ai été surprise, oui, qu’il y ait tellement de gens intéressés par cette période-là de ma musique et de ma vie, également. Ils étaient partants alors qu’ils savaient, je l’avais quand même dit, que je ne chanterais pas que des chansons connues, parce que les gens aiment bien les chanter… C’est normal, d’ailleurs. Moi aussi, j’aime bien chanter des trucs que je connais ! Là, il y a des chansons d’albums, qui ne sont pas des tubes, et qui méritent d’exister dans la tête des gens. La seule manière pour que cela arrive, c’est les chanter devant eux.

Comment réagit le public ?

En fait, maintenant, ça fait boule de neige. Les gens commencent à vraiment connaître ces chansons qu’ils écoutaient à l’écoute de l’album. Maintenant, on achète des titres, ce n’est plus du tout pareil alors qu’avant, ils étaient obligés de se farcir tout ! A travers ces titres, je trouve qu’il y a une complicité de plus en plus charnelle entre le public et moi… Et nous, surtout, parce qu’on est quand même un groupe !

You may also like