Youssoupha – La leçon de Youssoupha

✏️ Yannick VERNINI 15 décembre 2015
Youssoupha – La leçon de Youssoupha

©Yannick VerniniÉtoiles

C’est dans le Club de L’Autre Canal que Youssoupha, lunettes de soleil sur le nez, puissant comme à son habitude, a débarqué ce jeudi soir. Avec son dernier album, « NGRTD » mais aussi et surtout cette élégance qui le caractérise. Une classe que l’on retrouve dans ses textes où le rap devient un langage dans la bouche « du rappeur d’un pays où il n’est même pas né ».

« Salaam » Nancy qui avait « le meilleur public du monde » et ce « Point Commun » avec Youssoupha qui, dans « Menace de Mort » trouvait déjà que « l’Hexagone allait mal », lui qui pose la question : « Qui peut prétendre faire du rap sans prendre position ? »

La question, lui, ne se la pose pas et secoue cette « Foule » les bras levés, comptant sur un « Effet Papillon » pour éviter ce sournois « Burn Out » qui guette et patiente dans son coin. Comme cette insolente « Mannschaft » faisant à peine frémir un « Paname Boss » convaincu de sa « Destinée », bercé par « Les Disques de son Père ».

Loin du rap partant dans tous les sens, balançant des banalités, enfonçant des portes ouvertes et enquillant des clichés parce que « c’est comme ça qu’on fait du rap », Youssoupha le lettré, amoureux des mots avec lesquels il joue et surtout auxquels ils donnent un sens, prend le contre-pied, tout en lâchant malgré tout une amabilité pour Eric Zemmour.

Le tout avec son « Entourage », avec lequel il échange et partage, ce qui explique sans doute cette belle « Espérance de vie » qui fait qu’il est encore et toujours là, et avec le « Smile » ! Ce jeudi soir, les « 54 » étaient les boss »… Même le « Black Out » manquant de les faire « Mourir 1000 fois » ne les a pas effrayés. Youssoupha, lui, est resté droit dans ses pompes et a donné une belle et efficace leçon de rap.

You may also like